RHINOCEROS

Mise en scène : Cyril Catto

Synopsis

Irrépressiblement, l’humanité́ toute entière s’altère, victime d’une féroce et ravageuse « rhinocérite ». Irrémédiablement, la contamination se propage, de l’espace public jusqu’aux moindres recoins d’intimité́. Irrésistiblement, tous deviennent rhinocéros!… Tous ? Non ! Car l’irréductible Bérenger ne parvient encore et toujours pas à capituler. Pour combien de temps ?

Originellement allégorie de la montée des totalitarismes dont Ionesco fut un impuissant témoin à l’aube de la seconde guerre mondiale, la pièce mythique du maître de l’absurde demeure d’une actualité́ bouillonnante – peut-être même tristement intemporelle? – et d’un réalisme décapant – effroyablement! – dans la perspective qu’elle jette sur les luttes idéologiques. Si celles-ci nous dépassent souvent, quand elles ne nous échappent tout simplement pas, elles n’ont pourtant de cesse de nous agiter entre contagions et résistances, de modeler et remodeler la face d’un monde où la jungle édicte toujours la loi de celui qu’on croit le plus fort.

Équipe de création

Mise en scène : Cyril Catto

Assistance à la mise en scène : Lionel Catto

Interprétation : Mylène Amyot . Agnès Bouchard . Céline Cossette . Késia Demers . Ysaline Lannes . Roxane Léouzon . Damien Maillard . Marianne Martin . Maxime Pretin . Katrine Richard

Aide à la scénographie : Danaëlle Lareau

Conception musicale : Ida Toninato

Photographe – affiche : Shereen Zangana

Maquillage (MUA) – affiche : Auriane Make Up Artist

Direction artistique et montage – affiche : Maestro Communications

Direction technique : Vincent Sauvé

Concept de mise en scène

RADICALE. C’est le mot d’ordre pour la mise en scène, tant dans la forme (et l’énergie brute et bestiale qu’elle voudra imprimer) que dans le fond (et le propos parfois violent et toujours sans concession qu’elle voudra exprimer).

La mise en scène explorera les thématiques de la naissance et de la propagande des idéologies (Qu’est-ce-qui les motive ? Comment elles se répandent ?) ainsi que celle des instincts grégaires (Comment ils se manifestent ? Comment ils nous gagnent ?). Il s’agira de construire un univers de jeu qui démasque, au-delà̀ de tout jugement moral, les formes et tentatives d’imposition de pensées uniques et qui s’inscrive dans les problématiques sociales d’aujourd’hui (ex. intégrisme, déchets, santé, médiatisation…).

Dates et lieu

Dates :
Samedi 7 novembre 2015 – 20h00
Dimanche 8 novembre 2015 – 15h00
Jeudi 12 novembre 2015 – 20h00
Vendredi 13 novembre 2015 – 20h00
Samedi 14 novembre 2015 – 20h00

Lieu :
Centre Culturel Calixa-Lavallée
Au coeur du Parc Lafontaine
3819, rue Calixa-Lavallée, Montréal
(Métro Sherbrooke ; Autobus 24 Est ; Accès à un stationnement gratuit par la rue Rachel)

Commentaires :

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *