LabOFF #2

Animé par Marie-Ève Groulx

A venir

« Jouez [agissez] avant de penser. Vos instincts sont plus honnêtes que vos pensées »
– Sanford Meisner

Développée par Sanford Meisner au cours du siècle dernier, cette approche du travail de l’acteur est beaucoup plus qu’une technique – d’ailleurs, Sandy n’aimait pas ce qualificatif. Son enseignement visait à rendre l’acteur plus libre de créer sur scène de façon inspirée et selon un processus créatif avant tout organique.

Aujourd’hui, l’approche de Meisner est l’une des plus reconnues pour la liberté, la profondeur, l’authenticité et la simplicité qu’elle apporte au jeu de l’acteur. Elle est l’une des plus pratiquées non seulement aux États-Unis mais également et de plus en plus en Europe.

Objectifs :

« Travailler en tant qu’acteur selon la vision de Meisner, c’est accepter de s’ouvrir à l’inconnu, accepter de se montrer vulnérable et authentique, accepter de se découvrir différent de ce que l’on pensait être. C’est se réinventer à chaque rôle, à chaque scène, à chaque représentation.

C’est volontairement sortir de sa zone de confort pour embrasser une forme de chaos créatif. Parce que justement oui ! Tout-à-coup, dans ce processus de création organique où l’objectif est de prêter vie à un être humain à part entière, tout cohabite en nous, l’acteur et le personnage se confondent en permanence. Sans pour autant qu’il soit jamais nécessaire de s’y tromper, la vie de l’un inspire la vie de l’autre et vice et versa et tout ça, en même temps et à chaque seconde du travail scénique.

Découvrir Meisner, c’est surtout accepter de s’affranchir de ses conditionnements et de ses croyances parfois limitatives pour accéder à l’expérience incroyablement réelle de la présence. C’est à la fois faire face à ses mécanismes de défense et accueillir ses résistances au changement tout en s’autorisant dans la plus grande bienveillance à les transcender. C’est donner toute la place à l’intelligence de la vie et faire confiance à la grande sagesse du corps. »

– Thomas Courcoul